Chèque de banque valide : comment savoir ?

Comment vérifier un chèque de banque

A la différence des chèques classiques, les chèques de banque sont émis directement par les banques. Ils permettent ainsi un règlement plus sécurisé pour les ventes à gros montant comme les ventes de véhicules, ou d’objet d’art mais jamais de biens immobiliers. Même étant un moyen de paiement fiable, il est recommandé de bien vérifier sa validité avant de valider la transaction effectuée.

Bien vérifier le filigrane intégré au chèque

Il se peut qu’un faux chèque de banque soit octroyé par un acheteur en contrepartie d’un bien vendu. Comment vérifier un chèque de banque pour éviter de tomber dans de tel arnaque ? Il est à noter qu’un chèque de banque est doté d’un filigrane qui le distingue des chèques classiques. Cet aspect est donc le premier à vérifier pour lutter contre la fraude au faux chèque de banque. Pour ce faire, il faut placer ce système de sécurité face à la lumière pour qu’il soit visible par transparence.

Pour déterminer qu’il s’agit bien d’un filigrane normalisé, il faut savoir que ce système est intégré au papier et couvre une grande partie du chèque. Il est similaire à celui des pièces d’identité et des billets de banque et mentionne « chèque de banque » en majuscule au verso du chèque, entouré par deux semeuses sur la partie gauche et droite, et par deux flammes rayées en haut et en bas.

Les caractéristiques et les mentions obligatoires du chèque

Le format d’un chèque de banque suit une norme ce qui le différencie des chèques classiques. De ce fait, pour distinguer un vrai d’un faux chèque, il faut savoir qu’il mesure 175 mm par 80 mm. En outre, une autre astuce pour savoir comment vérifier un cheque de banque consiste à se pencher sur les écritures qui s’y trouvent. En effet, les différences d’écritures ou encore les grattages ou encore les tâches sur le chèque peuvent être suspects.

Certaines mentions obligatoires et légales doivent figurer sur un chèque de banque conforme et valide. Il y a le nom de la banque émettrice ainsi que celui de l’acheteur et son adresse, le numéro de compte débiteur et le numéro unique du chèque, le lieu et date d’émission du chèque et la signature de l’acheteur, le montant en chiffre et en lettre de la somme payable, la mention “payable en France” ainsi que le centre financier et son numéro de téléphone et enfin, la ligne magnétique (suite de chiffres et de lettres en bas du chèque).

S’informer auprès de la banque émettrice du chèque de banque

La meilleure manière et la plus sûre pour vérifier l’authenticité d’un chèque de banque est d’approcher directement la banque émettrice mentionnée sur le chèque. Pour ce faire, il est préférable de l’appeler non pas avec le numéro communiqué par l’acheteur mais plutôt avec celui trouvé sur son site. Le risque est que s’il s’agit d’un faux chèque, les coordonnés donnés par l’acheteur peuvent appartenir aux complices de ce dernier.

Une fois le contact de la banque émettrice en main, il faut désormais lui communiquer les informations suivantes pour pouvoir valider ou non le chèque émis : le nom de l’acheteur, le montant et le numéro de série du chèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *